Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 13:54

Très occupée ces derniers temps, je n'ai pas pu poster un article sur mon blog et je n'ai pas pu voir les recettes concotées par mes amis blogueurs. Peut-être que ce week-end, je pourrais faire mieux, qui sait ..

 

Aujourd'hui donc, je vais vous présenter un "laoka" très classique, le plat qui accompagne le riz, que l'on consomme à Madagascar. C'est du "Porc au tyssam" ou du "Hena-kisoa sy tyssam".

 

Avant de commencer, je dois d'abord vous dire que je ne sais pas comment on écrit tyssam, peut-être qu'on écrit tissam ou tisame ou je ne sais pas... tout ce que je sais, c'est qu'on appelle ces brèdes xiao pai cai en chinois c'est-à-dire petit chou chinois. Mais où est-ce que je vais trouver du petit chou chinois à Paris ou ailleurs ? Ben, c'est simple : dans une petite boutique asiatique voyons !

 

Alors, pour 4 personnes, il nous faut 

 

Hena-kisoa sy tyssam Porc aux tyssam

 

 

500 g de poitrine de porc.

Trois grosses bottes  de tyssam.

Une tomate.

Trois grosses gousses d’ail.

Un peu de gingembre.

Une cuillérée à soupe d’huile végétale.

Sel.

 

Je vous conseille d'abord de découper la poitrine de porc en morceaux. Ensuite, coupez la tomate en dés. Pelez les gousses d’ail, grattez puis râpez le gingembre et triez et lavez les brèdes et la viande.

 

Pour la cuisson, c'est toujours la même ou presque la même chose, faites chauffer l’huile dans une cocotte à fond épais. Quand l’huile est chaude, pas trop chaude, ajoutez-y la viande, faites revenir tout en tournant jusqu’à ce qu’il se forme une croûte dorée. Salez puis recouvrez bien la cocotte. Baissez le feu car il faut que ce plat mijote à feu doux ou tout au plus, à feu moyen dans son propre jus. Quand il n’y a plus d’eau dans la cocotte, ajoutez-y de l’eau, elle doit couvrir la viande puis laisser mijoter jusqu’à ce que l’eau se tarisse. Quand vous trouvez que la viande est plus ou moins tendre, ajoutez les brèdes et laissez cuire. Il ne faut pas oublier de couvrir la cocotte. Tournez une seule fois car ces brèdes rendent beaucoup d’eau. Ajoutez l’ail et le gingembre râpé. C’est cuit quand la viande est tendre et qu’il ne reste plus de jus dans la cocotte.

 

Et pour la présentation, disposez le riz cuit dans un grand bol et le « laoka », ce plat, dans un autre plat et servez chaud avez du piment et un achards de légumes ou de tomate et bien sûr un « ro matsatso » ou du « ranovola ».

 

Attention : Il faut que la viande soit plus ou moins tendre, pas trop cuite mais pas trop dure non plus avant de mettre les brèdes dans la cocotte car le goût sera différent si on ajoute de l’eau dans les brèdes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

Fantaisie 24/09/2011 16:41


J'aime beaucoup ton assiette qui me fait voyager !
Bon week end


Pascale (Snapulk) 18/09/2011 11:12


Je viens de découvrir ton blog et j'aime beaucoup! tout ce qui peut enrichir mes connaissances sur la cuisine malgache est bienvenu, je reviendrai!


Présentation

  • : Ma tite vie à Madagascar et ailleurs
  • : J'ai décidé de vivre à Madagascar depuis quelques mois ou plutôt depuis quelque années déjà. Donc, maintenant je suis ici mais avant j'étais ailleurs. Et je raconte ce que j'ai fait avant et ce que je fais maintenant et ce que je voudrais faire plus tard ici et ailleurs bien sûr ! Il y a beaucoup de choses à voir à Madagascar, beaucoup de choses à faire aussi mais ailleurs aussi y en a ... En mon blog est en train de se transformer en blog cuisine :-)
  • Contact

Recherche