Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 18:19

Récemment, j'ai lu dans un magazine, Elle , du mois de Juillet 2011 que le voatsiperifery, on pourrait dire une variété de poivre qui pousse à Madagascar, est actuellement disponible en France. Du coup, j'ai pensé à mettre une recette pour cette variété de poivre que j'aime énormément. Traditionnellement, dans ma famille, on l'utilise pour le piment ou préparer de la viande mais moi, particulièrement, je l'utilise pour mes salades, chutney ou encore mes pizzas.

 

Salade ananas, poivrons et voatsiperifery-copie-1

 

Aussi, pour les jeux des saveurs, j'ai aussi noté ananas et poivrons ...

 

C'est tout simple, vous prenez

 

- un ananas frais ou une boîte entière d'ananas

- 6 poivrons

- une cuillère à café de voatsiperifery - une moitié si vous avez peur du piquant

 

- du sel

- 2 cuillères à soupe de vinaigre

- 4 cuillères à soupe d'huile

 

Coupez l'ananas en dés et faites la même chose avec les poivrons. Mélangez et ajoutez-y le voatsiperifery. Mélangez et laissez macérer un peu avant de servir sauf si vous aimeriez manger ce chutney avec les poivrons très croquants... c'est très bon aussi.

 

Servez la vinaigrette à part car moi, personnellement, je préfère manger ce chutney sans la sauce, ce qui n'est pas le cas pour certains membres de ma famille.

 

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 08:29

Il vous est déjà arrivé de penser à votre enfance et aux bonnes choses que vous aviez mangées à cette époque plus ou moins lointaine ? Vous êtes libres de répondre par un oui ou par un non ... Ce que je vous propose aujourd'hui est une des ces bonnes choses de mon enfance mais j'y ai juste apporté ma petite touche : des pains perdus à l'ancienne et sa vinaigrette. Je crois que vous avez deviné ma petite empreinte : la vinaigrette.

 

Pour mes pains perdus à l'ancienne, j'ai pris

 

Pains perdus à l'ancienne

 

12 tranches de pain

125 g de crème fraîche

05 oeufs

Deux grosses poignées de raisins secs

150 g de sucre

6 cuillères à soupe de miel

3 cuillères à soupe de vinaigre

Du beurre et de l'huile.

 

Vous pourrez faire vos pains perdus avec du lait et de la crème et dans ce cas, ne prendre que 4 oeufs mais à Madagascar on aime bien manger gras mais pas trop sucré donc ...

 

1. Commencez par faire la vinaigrette en mélangeant le miel et le vinaigre.

2. Faites gonfler les raisins secs dans de l'eau tiède ou bien faire une autre vinaigrette.

3. Battez les oeufs, la crème fraîche, le sucre et les oeufs.

4. Trempez-y les tranches de pain.

5. Faites fondre le beurre dans une poêle, à chauffer avec l'huile donc.

6. Faites dorer les tranches de pain.

7. Parsemez de raisins secs.

8. Arrosez-les de la vinaigrette.

 

A servir au petit déjeuner ou bien au goûter.

 

 

 

 

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 09:12

Ce dessert est le dessert préféré de ma famille. Dès fois, je me demande si je ne pourrais pas le servir au goûter parce qu'à Madagascar, on préfère prendre des fruits ou un yaourt au dessert. L'idée m'est venue après un simple constat : la semoule ou la crème de maïs ne coûtent pas du tout cher et pourtant on ne cuisine pas trop avec. Je me suis donc inspirée du mythe fondateur du peuple malgache pour le faire - est-ce que je vais raconter l'histoire ou bien ? - Bon, je vais juste dire que le bananier et ses fruits sont très importants pour les Malgaches, dans toutes les fêtes, on en plante partout et lors du Nouvel an malgache, on en consomme ou on va à tel ou tel endroit sacré pour en faire des offrandes. A part les bananes, il y a aussi le lait et le miel. Je n'ai pas utilisé un produit dérivé du riz car j'ai préféré utiliser de la crème de maïs.

 

Mangue fraise et crème de maïs

 

Pour six mini-tartes :

 

- Deux  tasses de crème de maïs

- Deux tasses d'eau bouillante

- Deux bananes (mures)

- 125 g de beurre

- 4 cuillères à soupe bombées de miel ( très crémeux mais pas liquide)

- Trois mangues

- 250 g de fraises

- Une grosse poignée de raisins secs

- Trois cuillères à soupe de sucre

 

Crème de maïs mangues et fraises

 

Commencez par faire gonfler les raisins secs dans une toute petite quantité d'eau. Puis, écrasez les bananes dans une assiette, ajoutez  le sucre , la crème de maïs et l'eau. Mélangez puis mettez-y les raisins secs. Versez ce mélange dans des petits moules à tartes puis faites cuire les mini-tartes à la vapeur. Vérifiez si c'est cuit en y plantant la lame d'un couteau. C'est cuit si la lame en sort sèche.

 

En attendant la fin de la cuisson, pelez les mangues et découpez-les en lamelles, n'oubliez pas de préparer les fraises puis les couper en dés. Ensuite,  prenez le beurre et faites-le fondre dans une cocotte à fond épais sur feu doux avec le miel. Mélangez pendant une minute puis ajoutez-y les lamelles de mangues. Laissez rôtir ou compoter, quand vous voyez qu'il n'y a plus d'eau, vous retirez du feu.

 

Dressez sur une assiette  dessert et arrosez les mini-tartes et les fraises avec cette sauce. Décorez avec les lamelles de mangues.

 

Bon appétit !

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 09:32

Je vous ai déjà présenté ces différentes feuilles que l'on ne soupçonne même pas la consommabilité et maintenant, je pense qu'il est temps de présenter une recette. Aujourd'hui, je vais donc vous présenter la recette du vary amin'anana ou riz aux brèdes. Si vous êtes en vacances ou vous vivez à Madagascar ou si vous ne faites que passer, vous pouvez croiser son chemin car le matin, le vary amin'anana est partout. Au départ et surtout en famille, on le sert pas au petit déjeuner mais plutôt le soir au dîner mais dans les petites gargottes de nos villes, on le propose au petit déjeuner.

 

  Vary amin'anana Riz aux brèdes

 

Vous pouvez avoir des sachets de brèdes sechées, dans les supermarchés ou encore sur Internet pour ceux qui ne vivent pas à Madagascar sinon, vous pourriez utiliser des feuilles de radis,un peu de cresson et quand j'étais étudiante, j'ajoutais à tout cela quelques feuilles de salade, mais pas beaucoup hein. Si vous êtes à Madagascar ou si vous vivez dans un quartier où on pourrait trouver des petites boutiques exotiques, vous pourriez y acheter vos brèdes.

 

Pour notre vary  amin'anana ou riz aux brèdes, nous avons donc besoin de

 

- différentes sortes de brèdes (brèdes morelles ou anamamy - c'est un peu amer donc mettez-en juste un peu si vous voulez en mettre, petsay ou chou chinois, tyssam, cresson, ravimbomanga ou feuilles de patate douce, ramirebaka ou sôdesina, anatsonga ... toutes sortes de brèdes quoi)

 

 

- une tomate

- de l'ail

- un peu de gingembre râpé

- de l'huile

- du sel

- de l'eau

- du riz (on va dire 120 ou 150 g par personne)

 

Anana VAA

 

D'abord, je mets deux cuillères à soupe d'huile dans ma cocotte, j'y fais revenir le gingembre, la tomate et l'ail ensuite j'y mets les brèdes que j'ai pris soin de hacher avec un gros couteau. Je fais revenir le tout et je sale. Je mets ensuite de l'eau et je laisse bouillir. Après les premières ébullitions, je mets le riz et je couvre ma marmite. Dès que ça recommence à bouillir, je continue la cuisson à découvert. Je vérifie si c'est assez salé et c'est cuit quand le riz est cuit.

 

On le sert avec des saucisses ou des oeufs frits ...

 

J'ai oublié les photos ...

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:21

L'autre jour, j'ai vraiment failli pleurer - de colère surtout - comme un petit enfant à qui on a pris sa sucette mais j'ai essayé de me retenir et de trouver des excuses, pas aux responsables de la JIRAMA - EDF si c'était en France - et aux gens du ministère de l'énérgie mais à Dame nature, que l'on accuse d'être la responsable de cette chose -, aux Malgaches et à tous les résidents de la Grande Ile... je me suis mise à dire on va aller reboiser l'Ile comme ça ce ne sera plus l'Ile rouge mais l'Ile verte comme autrefois et on aura plus ce problème....

 

Ceci étant dit, je reviens à nos moutons ou plutôt à mon lapin ... lapin au gingembre, au thym et à l'ail. Les Malgaches ne consomment pas beaucoup cette viande blanche même si elle est plutôt bon marché. Ce que je vais proposer aujourd'hui n'est pas le lapin préparé à la malgache mais c'est une autre façon de préparer et d'apprécier le lapin alors bon appétit en cas de test.

 

Lapin au thym et à l'ail

 

Pour ce plat, j'ai pris

 

- un jeune lapin mais assez gros quand même

- 20 g d'ail

- 40 g de gingembre râpé

- un bouquet de thym frais

- 2 cuillères à soupe d'huile

- du sel

 

Avant de donner la recette, je dois préciser que les cocottes qu'on utilise à Madagascar sont des cocottes en alu et la plupart du temps, elles sont à fond épais donc tenez compte de ça si vous voulez manger malgache. Bon, je me jette à l'eau.

 

 J'ai mis le lapin, j'ai pris soin de le laver, et je l'ai mis dans ma cocotte avec le thym, l'ail, le gingembre et l'ail  et j'ai laissé le tout compoter à feu doux pendant quinze minutes à peu près. Dès évaporation complète de l'eau, j'ai rajouté de l'eau. Là, je l'avoue, je n'ai pas mesuré l'eau mais j'ai juste couvert toute la viande avec de l'eau et j'ai laissé cuire pendant 1 heure 10 environ. Vers la fin, j'ai mis les deux cuillères à soupe d'huile pour que le plat ne soit pas trop sec et je l'ai servi avec du riz rouge, un achards de légumes bien coloré et du romatsatso. Je sais, vous allez me dire "Mais titevie, où est-ce qu'on va trouver du riz rouge ? ". Eh bien, dans les magasins ou les petites boutiques indiens ou pakistanais, vous pourriez en avoir.

 

Allez, régalez-vous et à bientôt !

 

 

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 09:05

J'avais trop faim et à la maison, ils ont tous déjà mangé. Je me suis donc dirigée vers le frigo et cherchait ce qui restait dedans. Il nous restait quelques tomates, des brins de ciboulette et des oeufs et là ... souvenirs de Chine, les oeufs à la tomate que je mangeais là-bas. Mais je dois vous préciser qu'il y a diverses recettes pour ce plat et celle que je vais proposer n'est pas la recette traditionnelle mais j'ai fait mes oeufs et tomates à la chinoise à ma manière mais c'était toujours aigre-doux.

 

Tomates et oeufs à la chinoise

 

J'avais donc pris

 

2 oeufs

6 tomates

Des brins de ciboulette

Une cuillère à soupe de miel au lieu d'utiliser du sucre

Une cuillère à soupe de vinaigre

Du sel

De l'huile

 

J'ai commencé par battre légèrement les oeufs et les saler. Puis j'ai divisé les tomates en 4 ou en 8 selon leur grosseur. J'ai haché les ciboulettes avec un grand couteau. J'ai aussi mélangé le miel et le vinaigre.

 

Dans mon wok, j'ai mis de l'huile et j'ai laissé chauffer sur feu très vif. Une fois chaude, j'y ai mis les oeufs et une fois pris, j'ai tout de suite ajouté les tomates et j'ai tout de suite tourné puis rajouté le mélange miel et vinaigre tout en continuant de tourner et enfin j'ai versé le tout sur mon assiette. J'ai finalement mis les brins de ciboulette pour décorer - rassurez-vous, je les ai mangé ....

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine chinoise
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 08:51

Il y a des jours où j'ai vraiment envie de crier, de faire la grève, de montrer à tout le monde ma colère très très très noire ... Vous savez ce qu'il y a de plus nul à Mada ? Je pense que vous ne le soupçonnez même pas sauf si vous vivez dans un pays comme le mien. Quand j'étais ailleurs, je n'avais même pas besoin d'utiliser mes deux mains et de mes dix doigts pour compter les coupures d'électricité qui avaient pu croiser mon chemin... une seule de mes mains suffisaient !!! Mais ici, c'est vraiment pas possible... c'est nul nul nul nul !!!! L'autre jour, ça a commencé vers 7h du soir et j'ai enfin pu regarder la télé à 2 heures du matin ! La galère totale !!! On a utilisé des bougies mais le four ne fonctionne pas avec des bougies, ni l'ordinateur non plus, ni le frigo, ni le réchaud ... rien quoi !!!!

 

Hena-kisoa sy ravitoto Porc aux feuilles de manioc

 

Mais il n'y a que ça, vous, mes amis passionnés de cuisine, vous avez vos fours à gaz, vos cuisinières à gaz et autres, moi, si j'utilise mon four à gaz, j'entamerai ma bouteille, je l'épuiserai en une journée, c'est terrible quoi !!!! Donc j'utilise tout le temps mon four électrique sauf que dès que la soirée commence, la tension baisse et des fois, pouffffff .... c'est la coupure, on entend des "oooohhhhhh !!!" partout et quand ça revient, on entend des "aaaaaaahhhhhh !!!!"

 

J'arrête, je ne sais plus quoi dire tellement ça m'énerve !!! Mes pizzas étaient foutues, c'est pour ça que je râle !!! Et pas que mes pizzas hein ....

 

J'adore Madagascar, ce pays est magnifique mais le délestage, franchement, je ne le souhaite à personne, à aucun pays ... et dire qu'on voudrait attirer des opérateurs, des investisseurs, des touristes, des patati et des patata... franchement, faites quelque chose !!!!

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 19:36

Les feuilles de patate douce sont comestibles, le saviez-vous ? Peut-être que non ou peut-être bien que oui. En Chine, on les fait sauter et on les prépare seules ou bien avec des oeufs. A Madagascar, on les utilise surtout pour le "ro matsaso", le bouillon que l'on sert avec le riz et la viande ou le poisson qui l'accompagne à midi ou bien on l'utilise pour préparer le "romazava". Chez nous, on les prépare à la malgache ou à la chinoise ou bien on les donne à Rasoa, mon frère vient juste de me souffler ça et il est mort de rire en constatant que je viens d'écire ce qu'il a dit hahaha .... En fait, je ne vous ai pas dit qui est Rasoa, c'est notre tortue, on l'appelle ainsi parce qu'en malgache "tortue" se dit "Sokatra" donc, "Rasoa", c'est notre tortue et elle consomme aussi des"ravimbomanga" comme nous... elle est malgache quoi, elle peut manger aussi des feuilles supposées ne pas être comestibles pour les autres.

 

  Ravimbomanga ravina

 

Les feuilles de patate douce, vous pourriez donc en avoir chez vous, des fois, il y a des gens qui en ont sur leur blacon, dans le jardin aussi sinon vous pourriez en acheter au marché, dans des petites boutiques ou bien en boîte. Hier, en allant au supermarché, nous avons trouvé des brèdes morelles, des "ravitoto", feuilles de manioc et des brèdes mafana en boîte mais aussi deshydratés.

 

Ravimbomanga

 

Avant, quand on venait à Madagascar pour les vacances, on avait l'habitude de rentrer en France avec des tas et des tas de brèdes en sachet ... maintenant, je l'espère, les gens n'auront plus à faire 11 000 km pour avoir des brèdes... Youpiiiiiii !!!!

 

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 13:54

Très occupée ces derniers temps, je n'ai pas pu poster un article sur mon blog et je n'ai pas pu voir les recettes concotées par mes amis blogueurs. Peut-être que ce week-end, je pourrais faire mieux, qui sait ..

 

Aujourd'hui donc, je vais vous présenter un "laoka" très classique, le plat qui accompagne le riz, que l'on consomme à Madagascar. C'est du "Porc au tyssam" ou du "Hena-kisoa sy tyssam".

 

Avant de commencer, je dois d'abord vous dire que je ne sais pas comment on écrit tyssam, peut-être qu'on écrit tissam ou tisame ou je ne sais pas... tout ce que je sais, c'est qu'on appelle ces brèdes xiao pai cai en chinois c'est-à-dire petit chou chinois. Mais où est-ce que je vais trouver du petit chou chinois à Paris ou ailleurs ? Ben, c'est simple : dans une petite boutique asiatique voyons !

 

Alors, pour 4 personnes, il nous faut 

 

Hena-kisoa sy tyssam Porc aux tyssam

 

 

500 g de poitrine de porc.

Trois grosses bottes  de tyssam.

Une tomate.

Trois grosses gousses d’ail.

Un peu de gingembre.

Une cuillérée à soupe d’huile végétale.

Sel.

 

Je vous conseille d'abord de découper la poitrine de porc en morceaux. Ensuite, coupez la tomate en dés. Pelez les gousses d’ail, grattez puis râpez le gingembre et triez et lavez les brèdes et la viande.

 

Pour la cuisson, c'est toujours la même ou presque la même chose, faites chauffer l’huile dans une cocotte à fond épais. Quand l’huile est chaude, pas trop chaude, ajoutez-y la viande, faites revenir tout en tournant jusqu’à ce qu’il se forme une croûte dorée. Salez puis recouvrez bien la cocotte. Baissez le feu car il faut que ce plat mijote à feu doux ou tout au plus, à feu moyen dans son propre jus. Quand il n’y a plus d’eau dans la cocotte, ajoutez-y de l’eau, elle doit couvrir la viande puis laisser mijoter jusqu’à ce que l’eau se tarisse. Quand vous trouvez que la viande est plus ou moins tendre, ajoutez les brèdes et laissez cuire. Il ne faut pas oublier de couvrir la cocotte. Tournez une seule fois car ces brèdes rendent beaucoup d’eau. Ajoutez l’ail et le gingembre râpé. C’est cuit quand la viande est tendre et qu’il ne reste plus de jus dans la cocotte.

 

Et pour la présentation, disposez le riz cuit dans un grand bol et le « laoka », ce plat, dans un autre plat et servez chaud avez du piment et un achards de légumes ou de tomate et bien sûr un « ro matsatso » ou du « ranovola ».

 

Attention : Il faut que la viande soit plus ou moins tendre, pas trop cuite mais pas trop dure non plus avant de mettre les brèdes dans la cocotte car le goût sera différent si on ajoute de l’eau dans les brèdes.

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 11:37

Voilà, mes copines, Joana de  http://latabledessaveurs.over-blog.com/ et Jeanne-sophie de http://www.jeanne-sophie-cuisine.com/ m’ont invité à participer à ce jeu des saveurs et je vais donc proposer mes 10 combinaisons, un peu exotique mais je trouve que ça me représente bien, je viens d’ici et d’ailleurs et je pense aussi que d'autres amis blogueurs ou blogueuses pourront s'inspirer de ces saveurs pour inventer ou tester des plats.

 

-          Saumon – aneth

-          Manioc – coco

-          Poisson – vanille verte

-          Ananas – poivron

-          Rhum – litchis

-          Vodka – orange

-          Mangue – citron vert

-          Poulet – vinaigre

-          Miel – gingembre

-          Courgette – coriandre

 

Et " je passe le flambeau" à

 

Marie de http://mespetitsgateaux.over-blog.fr/

Le blog de Miam les passions sur   http://miamslespassions.over-blog.com/

Snoopy1989 de http://snoopy1989.over-blog.com/

Amandine de http://sucreetchocolat.over-blog.com/

Prici de  http://prici.canalblog.com/

qui, je l'espère, le "tiendra bien haut".

 

Published by Titevie - dans Cuisine
commenter cet article

Présentation

  • : Ma tite vie à Madagascar et ailleurs
  • : J'ai décidé de vivre à Madagascar depuis quelques mois ou plutôt depuis quelque années déjà. Donc, maintenant je suis ici mais avant j'étais ailleurs. Et je raconte ce que j'ai fait avant et ce que je fais maintenant et ce que je voudrais faire plus tard ici et ailleurs bien sûr ! Il y a beaucoup de choses à voir à Madagascar, beaucoup de choses à faire aussi mais ailleurs aussi y en a ... En mon blog est en train de se transformer en blog cuisine :-)
  • Contact

Recherche